Lundi 11 décembre 2006 à 21:09



Arrivé à un certain âge, juste dans cette tranche où l'on ne sent pas encore le poids des années nous écraser et où l'on tombe dans la remise en cause existentiel, et bien qu'étant bercé dans l'athéisme de façon toute personnelle depuis la plus tendre enfance, on en vient immanquablement à se questionner au sujet de cette entité qu'on nomme Dieu..
Dresser un portrait serait blasphème, mais ayant déjà signé pour l'enfer depuis longtemps, j'ai décidé de me vautrer joyeusement dans l'irrévérence. Dieu est un enfant tyrannique et rien d'autre. Vous savez, ce gosse à problème dont les parents vous ont tout interdit en sa présence de peur de le vexer ou de lui faire sentir sa différence.

Pour commencer, le rapport étrange au sexe qu'entretient la religion est assez révélateur sur le fait que Dieu possède un micro-pénis. C'est évident. Quelqu'un d'aussi mal à l'aise envers le cul ne peut que posséder une verge minuscule ne laissant guère place à l'imagination, voilà pourquoi fut écrite la bible et non le kamasutra en guise de livre saint. Dieu est un type frustré et complexé, mais pas d'amalgame s'il vous plaît, il n'est absolument pas puceau.
Toute immaculée conception que soit la naissance du Christ, la bite de Dieu a bien dû se frayer un chemin entre les cuisses de la vierge Marie. Son hymen n'est resté intact que parce que Dieu est, en plus d'être membré comme un moustique, éjaculateur précoce, du moins, c'est ce que l'on peut supposer. En tous les cas, elle s'est certainement payée sa tête la Marie, parce qu'il est quand même vachement moins coulant avec les femmes depuis ce jour là.

Concernant la bouffe, là encore, ça coince. La gourmandise. Quel genre d'individu pourrait condamner une humanité friande des agréments de la boustifaille à retenir leurs envies ? Un mec diabétique, obèse, boulimique peut être. Bref un type proscrit au régime éternel, obligé de s'enfiler une salade et deux carottes au lieu d'une bonne côté de porc aux herbes. En clair, défenseur du « si moi j'y ai pas droit tu dois t'en priver aussi » Dieu, dans sa grande miséricorde, sanctionna la bouffe, en plus du cul, ce qui était déjà pas mal. Mais allait il s'arrêter là ? Non, bien entendu.

Tout y passe. La paresse par exemple. Il serait bien entendu de bon ton de penser que Dieu est donc un acharné du travail, mais ce serait oublier que la création du monde ne lui aura pris que sept jours (sachant que le dimanche il ne travaille pas lui non plus), sans oublier que pour écrire dix malheureux commandements, il aura mis plusieurs semaines. Dieu étant omniprésent, on le soupçonne donc de n'avoir rien d'autre à foutre que de traîner ses guètres un peu partout au lieu de bosser un peu. Omniprésent, et aussi et surtout, omniscient. Il savait bien entendu qu'un jour, on créerait des allocations, le chômage, le RMI et ainsi de suite, il a donc prit de l'avance. Le nombre de personnes en dépendant ne cessant d'augmenter, ce qu'il savait aussi à l'avance, il a donc entreprit de condamner fermement l'inactivité, pour ne pas voir ses aides sociales restreintes ou supprimées.

On peut soupçonner Dieu d'être également de mauvaise foi concernant son aspect colérique. C'est un comble. Interdire la colère pour un type qui lorsqu'il pête un plomb décide brusquement de noyer l'humanité sous un déluge, ou d'ordonner à Moïse de faire mettre à mort les adeptes du veau d'or.
Je vous passe les détails concernant l'avarice, la totalité de l'argent collecté en son nom auprès des gens les plus modestes en échange d'une heure de lobotomie tous les dimanches servant avant tout à noyer le Vatican dans le luxe et l'opulence plus qu'a aider ceux qui en ont besoin. Et dire que ce salaud, alors que ses poches craquent toutes pleines qu'elles sont, touche les aides sociales…
Pour compenser ce sentiment d'infériorité qui est le sien, Dieu s'est doté d'un ego surdimensionné, et donc, histoire de prouver que l'orgueil, c'est mal, voilà qu'il demande à ses fidèles d'ériger des lieux de cultes un peu partout, tout ça pour se faire mousser. J'vous jure.

Au final, Dieu c'est un fainéant avec un problème de poids qui passe sûrement son temps à s'empiffrer en douce tout en s'astiquant le poireau sur des revues pornographiques, et vu qu'il est d'une mauvaise foi à toute épreuve, il dira bien évidemment que c'est faux. Amen.

Par escapade le Lundi 11 décembre 2006 à 21:12
J'adore !! Tu doit surement avoir raison ! Dieu est un coincé du slip ! Nan, pas un coincé, un mal membré, un honteu !! Et marie alors ? Une mytho celle la !!
alala! Et des gens gobent cette histoire !

( je suis athée. Ouais. mais je respecte aussi les opinions de chretients... je crois bien en la bière moi hein :] )
Par Paracelsia le Lundi 11 décembre 2006 à 22:04
Au final, c'est surtout beaucoup d'interdits pour des Hommes aux pechants naturels. Les Hommes doivent être des masos pour croire qu'il faut avoir la foi pour s'empêcher de pisser, hair, aimer, fantasmer, baiser, convoiter, et que Dieu qui nous "créa à son image" puisse vouloir nous imposer de ressentir tous ce qu'il nous a donné, ce qu'il a fait de nous...

(Autant pour moi je n'y crois pas)
Par que-vent-emporte le Mardi 12 décembre 2006 à 14:54
Toi, il n'y a que les grosses bêtes qui t'intéressent !
Par Plaiethore le Mardi 12 décembre 2006 à 18:17
Plus le blasphème est grand, plus il est source de vérité :]
Par Satyricon le Mardi 12 décembre 2006 à 21:40
"Au final, Dieu c'est un fainéant avec un problème de poids qui passe sûrement son temps à s'empiffrer en douce tout en s'astiquant le poireau sur des revues pornographiques, et vu qu'il est d'une mauvaise foi à toute épreuve, il dira bien évidemment que c'est faux."
On rappelera que Dieu a fait l'homme à son image...NO MA'AM!!!!!!
Par jiria le Mardi 12 décembre 2006 à 22:43
Parfaitement d'accord, sauf qu'en fait si Dieu était si mal membré, ça pourrait expliquer la virginité intacte de Marie sans pour autant recourir à la précocité du divin.
Par Deathknight le Dimanche 17 décembre 2006 à 12:20
Paraîtrait que la Vierge Marie ne serait pas vierge justement ; s'agirait d'une erreur de traduction (à laisser au conditionnel).
Par eXupery le Jeudi 21 décembre 2006 à 20:17
si tu reprends tes classiques et que tu ouvre la genèse, dieu a fait shabath le samedi. et c'est Jésus resucitant un dimanche qui décale le jour de repos des chrétiens. y'a forcément une génération qui s'est fait baiser en beauté par une semaine de 7 jours travaillés quelque part...
Par jettetoidunpontbollos le Jeudi 1er février 2007 à 19:37
on ne vien pa sur terre en toute gratuité !
petit fils de chienne qui ta chié jaimerai pas etre a ta place lork ton retour se fera a dieu...
Par atom-of-the-end le Jeudi 1er février 2007 à 19:40
apprend à écrire grenouille de bénitier, je sais que Dieu aime les crétins adepte de la foi aveugle, mais il a ses limites.
Par Patate-blonde le Mercredi 4 avril 2007 à 22:09
J'ai remarqué un truc... Les religieux n'ont absolument aucun sens de l'humour ou du 2nd degrés... interessant, et ca explique pourquoi il n'aime pas les caricatures niark niark XD (d'ailleurs, je sais meme pas a quoi ressemble les caricatures qui ont fait tant parlé d'elle)..

Tous des cons -_-
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://atom-of-the-end.cowblog.fr/trackback/1428681

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast