Dimanche 22 juin 2008 à 18:41



Incroyable ! Inimaginable ! Inouï même ! Il y'a quelques semaines, voir encore un mois maximum, on ne cessait de nous les briser avec le vilain régime chinois qui opprime de pauvres moines dans des montagnes à la con qui ne trouvent grâce aux yeux de quelques amateurs d'alpinisme qui espèrent bien crever la haut pour que leurs noms passent à la postérité (et que leur corps restent dans la glace, histoire d'avoir une sépulture des plus digne pour un connard qui a passé sa vie à grimper sur des trucs…). Bref, on nous saoulait, chaque jour, sur le sort de ces bonzes (comment peut on faire confiance à des chauves), tout ça parce que notre presse s'était prise d'un engouement tout particulier pour  ce sujet, soudainement, en nous rappelant subtilement que cette situation dure depuis 60 ans et que personne ne fait rien, oubliant que eux les premiers n'ont pas levé le petit doigt pour faire ce qui était pourtant leur boulot, et c'est pourtant peu, c'est à dire informer les masses grouillantes s'ébattant dans leur propre ignorance. Donc en définitif, voilà soixante ans que le sport national chinois, ce serait l'oppression, et qu'on en aurait que vaguement soufflé l'idée jusque là, pour se réveiller brusquement parce qu'une saloperie de flamme olympique passe par chez nous ? Accessoirement, c'est vite retombé cette soudaine prise de conscience populaire pour le Tibet, chacun est vite retourné à des préoccupations de son niveau (pouvoir d'achat, manifestation, syndicalisme, préparatif des vacances parce que la lutte pour ses droits, ça doit pas nous gâcher l'été etc…)



(regardez comme il est heureux le moine tibétain, car il se sait protégé par les autorités chinoises contre les vilains manifestants qui cassent tout.)

Voilà donc soixante ans qu'on chierait sur les droits de l'Homme en ces belles contrées, et que sous prétexte qu'on refile un événement sportif qui est plus significatif  pour l'économie d'un pays que le symbolisme niais qui l'accompagne et selon lequel nous sommes tous frères et d'autres conneries pour hippies attardés, on se réveillerait. C'est énorme. Voilà qu'on se bouge (bien que cela reste dérisoire), voilà qu'on agit, en France, où d'habitude on se contente de gueuler un peu en déployant des banderoles, véritables hymnes à l'inintellectualisme et la sous culture, pour se jeter sur de malheureux bridés qui eux, si ça se trouve, n'ont jamais vu un Tibétain de leur existence. D'ailleurs, à en croire la sagesse populaire de ces mêmes couillons partis en guerre sur un sol où l'on peut s'exprimer sans qu'on se fasse écraser par un char, le peuple chinois est désinformé, d'où l'incompréhension de l'insulte qui leur est faite… Donc c'est pas leur faute, mais on va leur chier dans les bottes quand même, pour un monde meilleur. Mon cul. Génocide. Le mot est lancé.
On massacre le peuple tibétain. On génocide allègrement sous l'œil borgne des nations du monde entier qui se réveille au nom de quoi ? De l'olympisme…
C'est pas tant le fait qu'on torture, qu'on tue et qu'on envoie en taule de pauvres types qui décident de se rebeller un peu qui révolte l'opinion mondiale, non, c'est qu'on crache vite fait sur les valeurs d'une compétition sportive. Bref, crachez soixante ans sur les droits de l'Homme, on ne vous dira rien, mais trahissez ouvertement les valeurs de J.O, et là, vous allez voir. Bon, nos athlètes iront quand même, pour un monde meilleur ok, mais faut pas pousser, de la même manière que nos journalistes et nos chaînes de télé se sont pris d'une passion soudaine pour l'intégrité journalistique vont couvrir l ‘événement, de cette manière que toi, pauvre connard allant braver du C.R.S pour lutter pour les droits d'un peuple dont tu as découvert les souffrances il y‘a deux mois à peine, tu regarderas ces retransmissions, en t'indignant du fait qu'on soit incapable de boycotter aux niveaux que j'ai précédemment cité. D'ailleurs, dans six mois, pour l'anniversaire de ton morveux bavant partout, tu lui achèteras une merde bon marché estampillé « made in china », dont les finissions minutieuses auront été réalisés par les petits doigts boudinés d'un bridé à peine plus âgé que ta progéniture sans que ça pose un véritable problème de conscience.


(Manifestation pro-chinoise de moines bouddhistes tibétains : regardez moi ces mines réjouies et ces sourires francs et honnêtes !)

Mais moi, voyez vous, contrairement à la majeure partie d'entre vous, je ne suis pas un crétin. Je reste profondément dans ma logique de français qui, il y'a une centaine d'années à peine, tabassait du curé pour faire triompher le modèle démocratique et trancher net avec la religion, une bonne fois pour toute. Je suis de ces français qui refusent en bloc la religion, quitte à dézinguer de la soutane et de la nonne, pour que jamais, notre conduite nous soit dictée par des imbéciles incompétents plus préoccupés par l'argent qui rentre dans les caisses que par le bonheur de l'individu. Hem hem.
Je suis de ces français ouvert à la pratique discrète du culte, tant qu'elle ne déborde pas du cadre de sa mosquée, voir même de son pays tant qu'à faire. Oui, je suis de ces gens intolérants envers la religion (pas ceux qui la pratiquent, juste le concept lobotomique qui vise à abrutir les gens et leur faire faire n'importe quoi). Je suis donc, en toute logique, de ces français qui ne comprennent pas pourquoi on devrait faire confiance  à des moines tibétains qui jurent devant un gros bouddha qu'on les maltraite. Depuis quand accorde-t-on crédit à ce qui sort de la bouche d'un religieux ? Depuis quand les faits ont-ils leur place chez les premiers castrateurs de la vérité et de la liberté ?
Alors d'accord, il n'y a pas que des moines au Tibet, n'empêche que leur figure emblématique est un chef religieux.  Hahaha ! On ne me la fait pas à moi !
Et puis excusez moi du peu, mais si en soixante ans, les chinois n'ont pas encore éradiqué les Tibétains, ils ne sont vraiment pas doués où ils n'y mettent pas vraiment les moyens. C'est vrai merde, c'est quand même pas difficile de massacrer tout un peuple, d'autant plus quand il est trop con et trop pauvre pour prendre la fuite.

Et puis que voulez vous, à force de voir les communistes français, j'ai du mal à croire qu'un régime dirigé par ce genre de personne puisse être si dangereux qu'on le dit (c'est rigolo un communiste parce que c'est un peu autiste sur les bords). En plus, un régime politique qui à la décence et l'intelligence de dialoguer avec les étudiants en leur renvoyant des chars pour leur rouler dessus, un régime qui a permis aux enfants de découvrir les joies du travail, qui permet aux employeurs occidentaux de réaliser leur rêve, en faisant travailler pour une misère des gens qui ne la ramènent pas malgré des conditions de travail désastreuses… Excusez moi, je verse une larme d'émotion. Bref, un pays si riche de diversité, si prompt à régler les conflits (que nos gouvernements en prennent de la graine bordel, l'efficacité asiatique n'est plus à prouver), un pays où tout est possible, ne peut pas être si terrible et mauvais qu'on le dit. Les tibétains, comme tous ces peuples qu'on malmène un petit peu pour diverses raisons, en rajoutent certainement un peu. Un régime populaire (pour ne pas dire communiste) ne peut pas être si mauvais, et je suis sûr que pour une fois, pour une petite fois, ces amibes décérébrées d'extrême gauche qui peuplent ma tranche d'âge et ma génération ne me contrediront pas.



N-D : Les photos de cet article furent gentiment prêtées par le gouvernement chinois avec l'assurance qu'aucune retouche n'a été pratiquée sur ces clichés révélateurs de la bonne entente qui règne entre le Tibet et la République Populaire de Chine. La preuve de leur bonne foi n'est donc plus à faire.


 
Par Deathknight le Dimanche 22 juin 2008 à 18:58
http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Fanfare_des_Moines_Tib%C3%A9tains_et_du_troisi%C3%A8me_r%C3%A9giment_des_Sabreurs_de_l" onclick="window.open(this.href); return false;">http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Fanfare_des_Moines_Tib%C3%A9tains_et_du_troisi%C3%A8me_r%C3%A9giment_des_Sabreurs_de_l'Arm%C3%A9e_Rouge

C'que j'en dis personnellement ; c'est que je ne vois pas pourquoi nous devrions de toute façon appuyer leur cause, alors qu'ils n'ont pas levé le petit doigt pour nous alors que nous étions occupés en 1940. On leur rend la monnaie de leur pièce, c'est tout ce qu'ils méritent.
Par ankou le Dimanche 22 juin 2008 à 19:46
Quelque part, je comprend ton point de vue... C'est clair que pour le français moyen (99% de la population), les droits des autres, alors qu'eux voient leur facture d'essence doubler, rien à battre...
Par Serviteur le Dimanche 22 juin 2008 à 21:35
De toute façon, la seule façon de faire partager aux français la souffrance du peuple tibétain c'est de révéler que Domenech est également premier secrétaire du parti communiste chinois.
Par choupette13 le Lundi 23 juin 2008 à 14:23
Je me demande comment on peut débiter des trucs pareil ? Comment on peut pensé que la soufrance du peuple tibétain est fausse ? Comment on peut soutenir le gouvernement chinois avec ce qu'il fait ? Pourquoi insulte tu les tibétain comme ça ? Qu'est ce qu'il ton fait ? C'est révoltant ! Mais croit moi, ca en restera pas la. Je te souhaite de vivre ce que vive ls tibétains un jour comme ça tu comprendra .
Par PetrifiedEyes le Mardi 24 juin 2008 à 12:30
Haha, pour moi Choupette c'était le nom d'un chien qui se prenait un violent coup de pied dans le fondement en glapissant.... (on est pas si loin en fait).
M'enfin Choupette tu vois bien qu'ils sont en pleine forme et tout sourire sur les photos, si ça se trouve ils en tirent du plaisir même.
Bon je retourne lire le Lama Blanc de Jodorowski.
Par joKeR le Mardi 24 juin 2008 à 13:54
Non, c'est faut, ces sourires sont forcés, ça se voit. Enfin voyons, les tibétains n'ont pas de fossettes aussi imposantes !
Par atom-of-the-end le Mardi 24 juin 2008 à 17:19
@ deathknight : Exactement ! Qu'ont ils fait pour nous hein ? franchement ! A cause d'eux la belle amitié franco-chinoise est foutue ! Haaaaa je me souviens de ces temps bénis où, cordialement, les chinois coulaient encore notre industrie textile.

@ Petrief' : Bien sur qu'ils en tirent du plaisir, on ne reste pas 60 ans à se faire matraquer la tronche sans (trop) broncher si on aime pas ça. Il m'apparaît comme évident que le tibétain est masochiste avant d'être bouddhiste.

@ Ankou : Ce qui me fait marrer, c'est que feu mon paternel, toujours très humaniste (quand il n'avait pas un coup dans l'aile et donc qu'il ne jouait pas au chinois et moi au tibétain) était très touché par cette situation et comparait allègrement le gouvernement chinois à des nazis... il y'a quand même 15 ans de ça. Bien sûr à son niveau, il ne pouvait pas faire grand chose, d'ailleurs, à part être conscient de cette situation, ce qui était déjà pas mal à l'époque vu les moyens dont disposaient les gens pour s'informer (vive internet hein), le maximum était au moins d'en parler, quand l'occasion s'en présentait, lorsque quelqu'un de proche évoquait un voyage en Chine, ou faisait allusion à la Chine..; Bref, à l'époque, n'importe qui lui répondait qu'on s'en foutait du Tibet. Tout ça pour dire qu'il aura fallut les J.O pour sensibiliser très trèèèèèès temporairement les gens à cette cause. Si ça, c'est pas malheureux. Bon je jette pas la pierre, j'en parle parce que ça me permet de me moquer allègrement de ceux qui s'en foutent comme de ceux qui, soudain, se découvrent un intérêt pour une cause qu'ils oublieront très vite (et de débiter quelque saloperies délicieusement outrageantes au passage comme à l'accoutumée) mais c'est vrai que je me pose plus en observateur qu'en tant qu'acteur, parce que ça me concerne pas vraiment au final; Il y a des gens qui en savent plus sur le sujet et qui font vraiment quelque chose [...]

Par atom-of-the-end le Mardi 24 juin 2008 à 17:25
[...] Ca ne m'empêche pas de penser que même ces gens bien intentionné, qui font des sites et manifeste quotidiennement, et pas juste le temps des J.O, ne sont d'aucune utilité au peuple Tibétain, comme mon père était inutile avec sa prise de conscience de l'époque : D'une, il est clair que l'opinion internationale, les chinois s'en branlent, de deux, quand on se fait génocide, ça doit vous faire une belle jambe que les gens compatissent pour vous et manifestent, de trois, un peuple qui se fait massacrer n'a que trois solutions : Soit il prend les armes et dézingue l'envahisseur (je l'admets, c'est mal barré avec les chinois en face) soit une super puissance militaire vient prendre le risque de se frotter aux chinois (laissez moi rire) soit il disparait (ce qui est la solution la plus probable)
Alors ouais, on est au courant, ouais on est informé, au mieux ça nous révolte, mais ça sert à rien. La prise de conscience a quelque chose de louable et d'amer à la fois je trouve.

@ Choupette : Je ne m'attarderai plus à discuter avec des êtres dont les propos transpirent autant l'intelligence que leur pseudo
Par Gretsch le Mardi 24 juin 2008 à 20:43
Moi ce qui me fait le plus chier dans tout ça, c'est que les énormes élans de solidarité dont nos frères Français font preuve est simplement dûs aux JT. Quand on arrête de parler des Tibétains (ou encore d'Ingrid Bétancourt, de la guerre au Proche-Orient ou de la guerre en Iraq) et qu'on enchaîne sur le pouvoir d'achat, nos cerveaux se plient à ce qu'on veut bien nous montrer et on est trop con pour se faire notre propre idée. Je sais, je n'apprends rien aux jeunes gens anti-capitalistes et aux autres mais quand même, voilà. C'est tout. J'avais juste envie de dire un truc à défaut d'écrire un article sur mon propre blog. Bonne soirée.
Par Gretsch le Mardi 24 juin 2008 à 20:45
J'ajoute que j'ai du mal à comprendre les gens qui ne réfléchissent pas avant de choisir leur pseudo lors de la création de leur blog ou de leur signature sur un autre. Ca me donne envie de pleurer.
Par Samantha.c4 le Mercredi 25 juin 2008 à 10:45
Le génocide le plus impressionnant (rapide et efficace... mais dont on ne fait jamais mention) fut perpétré par Staline: l'Holodomor. Bon OK, il n'était pas communiste français.

Et c'est bien connu, cela fait longtemps que le communisme chinois s'est converti au capitalisme.
Par atom-of-the-end le Mercredi 25 juin 2008 à 12:32
"Et c'est bien connu, cela fait longtemps que le communisme chinois s'est converti au capitalisme. "

Ca se discute, le communisme c'est avant tout un partage efficace de la pauvreté.
Par Berethiel le Vendredi 27 juin 2008 à 18:06
Petit hors-sujet avant : Si mon blog est désormais supprimé, je veux quand même laisser quelques mots ici, tout d'abord pour m'excuser de mon incompréhension passée (il y a quelques mois, tu t'en rappelles sans doute), où je te prenais pour un con fini qui voulait seulement aller à contre courant pour s'amuser à déverser sa bile sur les autres.
C'est à force de lecture que je me rends compte de ma méprise, et de la qualité des articles postés ici, et de leur lucidité bien agréable à lire (je ne vais pas m'étaler en compliments non plus).

Bref, c'est effrayant de voir cette inconstance chez l'inculte-lobotomisé par une télévision compatissante, aux reportages de 3minutes 30 sur des sujets bien trop vastes et complexes pour être abordés en un laps de temps pareil. On a l'impression d'être informés, mais les informations sont si condensées et rapidement effleurées que ça s'apparente plus à de la désinformation à caractère émotionnel, qui provoque chez le téléspectateur un sentiment d'indignation, sentiment totalement inapte à le faire rentrer (le téléspectateur) dans une vraie phase d'action. Je veux dire, on n'est capables de faire quelque chose, que lorsqu'on est décemment informé, du reste, c'est une prise de position partielle qui ne revêt aucune légitimité. Mais on continue de croire à notre omniscience, on continue à être naïf au point de se convaincre que "Mais non enfin, les J.O, c'est pour la beauté du sport, le dépassement de soi et la fraternité entre les peuples, ce n'est pas du tout une question d'équilibre économique". Je m'arrête justement ici, à la prise de position, pas à l'action, étant donné que je n'y connais à vrai dire pas grand chose à tout ça.
Pour un monde meilleur, mon cul.
Par Samantha.c4 le Samedi 28 juin 2008 à 13:30
Alors que le capitalisme est enrichissement des masses, cela va de soit. C'est d'ailleurs pour ça que les deux sont en guerre. C'est à qui creusera le plus le fossé entre ses pauvres et ses riches.
Par darkinvader le Mercredi 23 juillet 2008 à 9:55
très bon article, efficace, qui résume bien la polémique sur le tibet :)

Ca fait plaisir de lire ce genre de chose :)

merci
Par drgabrilus le Jeudi 8 décembre 2011 à 9:15
Eh bonjour ! (Oui, maintenant, je dis bonjour : on est intime, je "travaille" plus avec toi qu'avec ma boîte au final ; tu es passé sur mon blog, je suis constamment sur le tiens, dans quelques jours on se brossera mutuellement les cheveux en s'échangeant des recettes de cuisines. Donc, je ne me présente plus.)

Je me souviens très bien de cet été là. A l'époque je vivais à Strasbourg avec mon ex-mari (aucune question concernant mon exil dans le nord-est...). Et je me souviens justement d'avoir été plus choquée par le tapage tardif à ce sujet, sans parler des médias, politiques et -comme tu le souligne si bien- sportifs qui, après avoir pleuré pour le Tibet s'empressent de cautionner (même de loin) l'action de la Chine en allant aux JO ; (je reprends mon souffle au milieu de cette phrase impossible) que par le massacre de la Chine au final. J'aime justement ta mise en lumière du fait qu'il fallait attendre de voir des humanoïdes, dopés au possible en justaucorps brillant bardés d'étiquettes de publicités, se pointer sur une piste au nom du sport, pour qu'on s'intéresse un minimum à une question posée depuis longtemps et surtout à des années lumières d'être qualifiée de "cas isolé".
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://atom-of-the-end.cowblog.fr/trackback/2604016

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast