Mardi 15 mars 2011 à 22:44



Une nuit de biture ordinaire comme il en connaissait  régulièrement, pour ne pas dire quotidiennement,  Gérard Pikol, non pas pilier, mais carrément voûte romane de bar, reçut, au cour d’une bagarre d’ivrognes, une capsule d’une bière quelconque et sans saveur - pour ne pas dire de la Kro - en plein milieu du crâne. Bien que cette dernière s’enfonça à moitié dans le cuir chevelu de Gérard, celui-ci, pour cause d’ivresse avancée, n’en a pas souffert, et ne remarqua pas le petit bout de métal logé au sommet de sa boîte crânienne. Alors qu’il rentrait lentement, pour ne pas dire qu’il titubait carrément comme un bon gros pochtron, jusqu’à son modeste domicile, un orage éclata, et la foudre s’abattit violemment sur ce bon vieux Gégé. - Comme les soiffards inadaptés sociaux aimaient à l’appeler -

Lorsqu’il revint à lui, il découvrit avec stupeur qu’il avait changé. L’éclair qui l’avait frappé l’avait doté d’un incroyable pouvoir : Il pouvait rendre ivre mort n’importe qui. (L’éclair avait eu l’intelligence de ne pas immuniser Gérard Pikol contre son propre pouvoir, ainsi il en usa sur lui-même de temps à autre, pour ne pas dire de manière constante) Conscient qu’une bonne biture implique de grosses gueules de bois, il jura de soûler quiconque en aurait besoin, ainsi que ceux qui enfreindraient les lois autres que celles condamnant l’ivresse sur la voie publique, histoire de donner un côté valorisant à sa nouvelle vie de super-héros en combattant le mal.

Désormais, il veille, sur chacun d’entre nous, son noble visage, quoiqu’un peu disgracieux et rougeaud, dissimulé derrière un masque taillé dans un pack de cette bière de qualité douteuse qui lui avait conféré son incroyable pouvoir.
Gérard Pikol est désormais plus qu’un simple ivrogne s’agrippant à un tabouret chancelant, accoudé au comptoir, Gérard, pas le tabouret, puisqu’un tabouret n’a pas de coude. Il est un phare dans la nuit de ceux qui voient double, il est un protecteur silencieux pour ceux qui sombrent dans le coma éthylique…
 
Il est…Pack-Man.

http://groumf.info/imagebog/packman.jpg

(Bon y'a plus qu'à vendre ça à Marvel en prétendant que D.C s'est montré intéressé... Saint Stan Lee, aidez moi.)

Je dédicace au passage cet article à mon vieux pote Mikeul, qui dans mes souvenirs brumeux de cuites mémorables - ou non - est en partie à l'origine de la création de ce personnage, incarné dans nos beuveries par celui assez ivre pour ne pas se rendre compte du ridicule qu'il y'avait a masquer sa gueule dans un pack de bière vide, ou qui avait la mauvaise idée de s'endormir.)

 

 
Par Tote le Mardi 15 mars 2011 à 22:54
J'éprouve une grande sympathie pour ce "Pack-Man" (hahaha), il m'est assez familier.
Par chase le Mardi 15 mars 2011 à 23:26
Si si, un tabouret à des coudes.
Et j'adore. Me fait penser aux personnages de Stupeflip.
Par atom-of-the-end le Mercredi 16 mars 2011 à 19:41
@ Tote : Pack-man est le héros de nos soirées. Il faut un Pack-Man. Il devrait être familier à tout le monde.

@ Chase : Non non.
Et merci. Même si j'apprécie pas des masses le travail de King Ju, je sais que je peux le prendre pour un bon gros compliment, venant de toi.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://atom-of-the-end.cowblog.fr/trackback/3093978

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast