Lundi 19 juin 2006 à 10:34



La démocratie c'est un beau principe, sur le papier tout du moins, mais tout le monde sait pertinemment que ça ne fonctionne pas, il faut se rendre à l'évidence. Il y a ceux qui gueulent, ceux qui nous la mettent bien profond sans vaseline, ceux qui s'en branlent mais qui la ramènent quand même (leur gueule, pas la vaseline) ceux qui s'investissent dans la vie citoyenne et politique, mais qui, grâce à la démocratie, ne sont pas sûr de pouvoir se faire entendre, car bien qu'en principe, tout le monde a le droit d'émettre un avis, on oublie bien souvent que la démocratie, à défaut d'être la loi du plus fort, est l'avocat des plus nombreux, même si on dit bien souvent qu'être nombreux, ça n'est pas indissociable d'avoir tort.

Ce clivage politique des plus spectaculaire, digne du cirque le plus amateur qui soit, entraîne des affrontements incessants, des périodes de crises, et tout cela s'en ressent sur le pays tout comme sur la manière dont il est géré. Pourtant, nous rêvons tous, je dis bien tous, d'un pays ou tout le monde serait d'accord, ou tout le monde y trouverait son compte, et pourtant ce système existe, bien que dans sa grande ignorance, l'Homme moderne tente toujours d'y mettre un terme après bien souvent l'avoir lui-même mis en place.

Ce système idyllique, c'est la dictature.

D'une part, le dictateur, contrairement à un président plus traditionnel, dispose de tout le temps nécessaire afin d'appliquer ses grands projets, d'une part parce qu'il est en place pour un bon moment en général, et d'autre part, parce que, quoi qu'on en dise, sous la dictature nous sommes tous égaux en ce sens ou chacun est intimement amené à fermer sa gueule. L'insécurité qui semble être au centre de tous les débats depuis quelques années n'en serait que mieux traitée, un système totalitaire étant, jusqu'à preuve du contraire, le plus sécurisé qui soit. Il est impensable que dans une démocratie soit instauré couvre-feu et police à tous les coins de rue...

Le dictateur lui ne se préoccupe guère de sondages et de popularité, il assure son propre culte afin d'éviter un soulèvement des envieux qui souhaiteraient sa place pour mener à bien sa politique, dans l'intérêt du peuple et du pays.  Et oui, le dictateur ne recule devant rien, et surtout, il n'a pas peur d'appliquer les mesures qui incombent à sa fonction, en ce sens ou il est plus libre d'agir qu'un gouvernement plus traditionnel. Il n'aurait même pas besoin d'user de forcing ou de discrétion pour faire passer certaines mesures dont la grandeur et la nécessité échappent au citoyen de base.

La principale qualité d'un régime dictatorial, c'est avant tout la notion d'égalité : tout le monde est au même niveau, et malgré les apparences, chacun est libre, dans une certaine mesure. J'entends certains me dire qu'ainsi règne la censure et la terreur, mais ne règne t elle pas déjà en démocratie ? Faudrait savoir ce que vous voulez ! Si pour maintenir une paix fragile au sein d'un état, il faut envoyer quelques contestataires au goulag, je dis que c'est un très faible prix à payer pour répondre à la plus grande exigence d'un peuple : la sécurité.


Renoncer à quelques maigres privilèges, tels que liberté d'opinion, droit de réunion dans les lieux publics, liberté de la presse, droit de vote, son intimité même, pour assurer le plein essor économique de sa patrie, c'est un bien petit sacrifice. Après tout, la liberté ne trouve de sens que sous contrôle.
C'est tout au plus, rendre ce qu'on nous a prêté, car personne n'a assuré, lors de l'instauration d'une démocratie, que ça allait durer.
Moi la dictature, j'adopte ! Si si ! Parce que bon, quand on voit ce qu'on en fait de la liberté, la démocratie et tout le tintouin, je me dis qu'on se fait chier pour pas grand-chose, et puisqu'on ne regrette que ce qu'on a perdu, une dictature efficace serait le meilleur moyen de rappeler à tous que nos droits sont précieux, et surtout, à ne pas négliger

C'est comme une bonne guerre, ca remet les idées en place, et tuer en masse, n'est ce pas un acte traumatisant qui nous rappelle à tous combien la vie est plus importante que tout
Pour faire avancer l'humanité, il faut la traumatiser. L'humanité, c'est un gosse qu'il faut molester un peu chaque jour pour lui faire entrer quelque chose dans le crâne, ou à défaut, l'envoyer à l'armée.

Par happypop-raspo le Lundi 19 juin 2006 à 11:57
Ah ça oui c'est efficace. On reprendra la métaphore métallique de coluche : "un homme de fer à la tête, tous les autres en tôle".
Par Deathknight le Lundi 19 juin 2006 à 12:02
Espece de facho :o
Par bidibulle le Lundi 19 juin 2006 à 16:10
je n'airais qu'un nom : "Déproge"
Par Morgoth le Lundi 19 juin 2006 à 19:01
Moi tant que je peux encore violer et manger des bébés ça me va.

Et pour ton histoire de molestation d'enfants si t'as besoin d'aide... ;)
Par demon le Lundi 19 juin 2006 à 19:27
bof bof
la dictature, c'est pas très pratique
déjà qu'ils sont mous, t'es sûr, comme ça, de plus les voir bouger...
Moi, je serais plus pour une loi martiale permanente. Pas de rêgles, et tu tires sur tout ce qui bouge...
Par eXupery le Lundi 19 juin 2006 à 20:19
demon, meme sans les regles, y'a encore le mal de tete... preferons Eros a Mars, et ecrivons une constitution en son honneur, ca branche quelqu'un ?
Par thegrannysmith le Mardi 20 juin 2006 à 9:34
dictacture ... symbole de lavidite du pouvoir chez certains ... quelle connerie Humaine !
Par atom-of-the-end le Mardi 20 juin 2006 à 11:02
oua tu fais fort granny, d'habitude on aurait juste eu droit à "la dictature c'est d'la merde"... tu te surpasses sur le coup là.
Par bilbol le Mardi 20 juin 2006 à 11:44
La dictature ca ne vaut le coup que si je suis au pouvoir .. tenez le pour dit bandes de cloportes ! :-)
Par drump.tagada le Mardi 20 juin 2006 à 12:39
en tout cas on peut dire que tes idées sont bien senties ...le comm laisser sur mon blog m'a fais sourire ...un comm bien placé et bien écrit sans réfléchir a savoir s'il allait déranger ou pas..contre toute attente : merci de ne pas faire partie de la generation mouton !
Par vampire-psychik le Mardi 20 juin 2006 à 23:10
Il y a une bonne fin dans ton article, sincèrement..je crois que certaines personnes oublient nos droits..et nos libertés. Mais tu me dira, la dictature..l'Humain est CON donc bon..royaume de con..dirigé par un con, cela me semble logique.

Bref, bon article! Et j'aime beeaucoup ton blog, et même si tes textes sont longs, ils valent la peine d'être lu..

Salut ! :)
Par eXupery le Mercredi 21 juin 2006 à 19:22
demon qui parlait de regles et de tirer tout ce qui bouge est parti ? domage, ca aurait pu generer une discution interessante...
Par mooniewess le Samedi 24 juin 2006 à 13:05
dans une dictature le citoyens n'existe plus, il est baillonés, il n'a plus droit de penser et de dire ce qu'il pense il n'yA PLUS DE Citoyens!!! et pour reprendre l'exemple du gosse On ne le traumatise pas on lui montre le droit chemin en le punissant pas en le choquant si tu le traumatise tu vas le forcer a devenir une sorte de brute ou un truc dans le genre ou au contraire il va se refermer sur lui-même La dictature n'est pas la solution oui il faudrait un changement mais pas celui là
Par jiria le Samedi 24 juin 2006 à 14:43
"Il est impensable que dans une démocratie soit instauré couvre-feu et police à tous les coins de rue... "

Petite phrase tellement savoureuse :)
Par Jyraiya le Samedi 24 juin 2006 à 16:05
Atom... tu nous à laisser une morale !! tu commence à te préoccuper de l'avenir de cette humanité ?
Par outergt le Dimanche 25 juin 2006 à 1:27
tu vois j'ai toujours pensé q'un régime totalitaire serait un bon régime. Mais pas avec les même idées que toi. Je suis russe. Mon grand père a été déporté au goulag comme plusieur membres de ma famille.
Aussi si tu veux une daictature pourquoi ne deviens tu pas nazi ? soviétique ? ou dans une région où le simple fait d'être suspect est passable de la penne de mort ?
tu aimerais vivre dans un monde comme celui que tu décris ?
Peut être que tu ne fais que décrire un monde que tu aimerais diriger.
Mais pour ta part je pense que un petit tour au goulag comme tu le dis histoire de te rafraichir les idées te fasse grand bien. Ou sinon il y a les camps en allemagne. C'est à toi de voir quel régime dictatorial tu préfère.
par ce que les mort au goulag ne se limitait pas seulement à quelques comploteurs, mais des millions de personnes qui n'avait rien fait mais juste qui était suspecté.

tu parle d'un sujet, mais tu as de la chance de vivre dans un pays comme la france et que ta famille n'ai pas eu à vivre dans une dictature !!!!
Par Jyraiya le Lundi 26 juin 2006 à 14:16
tu devrais peut être essayer de saisir la dimension ironique du corps de l'article, et prêter attention au véritable message (ça arrive même à atom) transmis derrière
Par libby le Samedi 1er juillet 2006 à 20:02
"...ceux qui s'en branlent mais qui la ramènent quand même (leur gueule, pas la vaseline) "
J'adore ^^
Par drgabrilus le Lundi 12 décembre 2011 à 15:18
"Ce système idyllique, c'est la dictature." C'est très loin d'être faux :
- Le système qui assurerait OBLIGATOIREMENT du travail pour tous et une insécurité au plus bas, etc etc, c'est la dictature. Un petit moustachu l'avait démontré. Bon, après, il y a "quelques dommages collatéraux" des "détails de l'histoire" comme diraient certains très à droite. Mais c'est un système qui a fait ses preuves !

- Je retourne la phrase avec un avis personnel : tout idéologie ou utopie de société a toujours (ou très fréquemment) menée à une dictature. J'ai en tête l'URSS, la Chine, Cuba, la Libye etc...

Les gens devraient se méfier de leurs désirs, c'est ce qui les conduit presque invariablement à se couper de leurs propres libertés.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://atom-of-the-end.cowblog.fr/trackback/823633

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast