Jeudi 6 novembre 2008 à 16:40






Alors, tas de résidus de fond de couilles, on pensait que l’auteur de ce blog avait pris la tangente face à la nouvelle version de cowblog ? Contrairement à ces veaux qui ont dégagé du serveur suite à la mise en place de la V3 (ce qui fait que la V3 a du bon finalement, quoi qu’on en dise), je me suis adapté. Bon je ne m’éterniserai pas sur ce sujet, d’une, il est obsolète, deux, tout le monde ou presque n’a parlé que de ça. C’est dire, il fallait les résultats de l’élection américaine pour qu’on passe à un autre grand sujet récurent, si on excepte le nuage de post dont les résumés en page d’accueil feraient pleurer un autiste. Ca m’amène quand même à penser, après avoir refait un tour, sans grande espérance je vous rassure, une énième fois sur la toile, que le jeune, surtout le collégien, c’est quand même une belle sous merde qui ne mérite pas de vivre.

Le collégien a ceci de particulier que contrairement au lycéen qui se croit investi d’une grande culture pour avoir dévoré trois merdes, pour en plus s’en vanter, il glorifie son ignorance, rejetant toute forme d’intelligence, un peu à l’instar du Kevin (ou du paysan). Surtout s’il est en vacances d’ailleurs, car en vacances, ce jeune pourceau ne manque pas de préciser que s’il n’en glande déjà pas une pour activer le peu de neurones que MTV et sa Playstation lui ont laissé intact, durant les congés, c’est même pas la peine de tenter une approche de plus de trois syllabes. « Non mais attend l’intello lààààààààà, c’est les vacances ! Eukééééé ? Mdr lol ! » Comme si cette sécrétion difforme de moule marinière faisait fonctionner sa matière grise en temps normal.
Et puis regardez le.
A-t-on vu physique plus ingrat que celui d’un mioche de treize ans ? Chétif, souffreteux, quand une saine alimentation à base de gras n’en ont pas encore fait un obèse guntéïforme, un rail courant sur une dentition de néandertalien, une taille de Sarkozien et la prétention démesurée qui va avec. Non franchement, le collégien, c’est à exposer dans une foire, pas à instruire.
Le pire, c’est cette absence totale de poil… Cette peau glabre, et cette fierté qui s’empare du bougre quand il affiche enfin trois excroissance blondinette sous son nez dégoulinant. Le pire, c’est qu’il les attend, ces poils qui feront tomber toutes les filles de son âge qui lui préfèrent de beaux Kevin de dix-huit piges en scooter garés devant le collège et qui pourtant possèdent un Q.I égal au sien. Dommage pour lui, quand il pourra exhiber fièrement ses premiers poils pubiens à la récré, il en sera au stade innocent ou il ignore que les femmes, inconstantes au possible, à l’âge ou il sera moins repoussant, (ou qu’il aura intégré le bon usage de l’alcool, des drogues, du GHB, de la menace) lui demanderont d’obéir au diktat de la crème épilatoire et de la cire, anéantissant ainsi le seule signe de virilité qu’il possédera jamais et le rendant aussi fade et inutile qu’il l’était à l’origine. Et ces boutons d’acné, dégoulinants…Mais je m’égare.
Je parlais de culture plus haut, et pour compenser son absence et afficher sa différence, parce qu’il croit franchement qu’a se couler dans un moule comme on coule un bronze, on échappe à son destin, le collégien s’est découvert depuis peu un dégoût pour ce qui s’assimile à des sous-daubes qu’on vend aux masses pré pubères dont il fait partie, pour se rabattre avec voracité sur tout ce qui est rétro dans le domaine musical. Ça met des tee-shirt avec la bouche des rolling stones dessus, ça écoute deux titres maximum du même groupe, un Hells bells d’ACDC vite fait,  pourquoi pas un ou deux titres de Pink Floyd ça fait bien, et pour finir, l’incontournable Nirvana, non parce que ce qu’on fait aujourd’hui c’est trop de la merde, et puis « la musique que font les groupes morts, c’est d’la bombe quoi ».
Si si, je vous assure, le guitariste d’Acdc est mort, même que c’était le chanteur de Pink Floyd… (Ceci , je l’ai entendu dans le métro aujourd’hui même)
Mais brûlez moi cette sous-race bordel de merde ! Un tee-shirt de groupe et quatre titres sur son I-pod, et ça se croit investi de toute l’essence de la culture et de l’esprit musical qui l’accompagne. Connards. Ça bouffe du wikipédia en diagonale, ça mélange tout, et ça partage son savoir avec de pauvres âmes  admiratives devant tant de bêtise étalée. Et encore, il en est pas encore arrivé à Manson et au satanisme. Quoi que ça se démode peut être un peu. Non pas que le collégien d’aujourd’hui est moins stupide que le collégien d’il y’a dix ans, simplement il a peut être d’autres standards, que je ne souhaite pas connaître, car tout ce que je veux connaître du collégien, c’est le bruit que ça fait sous mon talon. Je sais, c’est lâche et petit de s’en prendre à plus faible que soi, physiquement et intellectuellement, mais c’est aussi nécessaire. Pour l’avenir de l’humanité. Non parce que deux ans après, ces petits cons, ça vous enfilent du tee-shirt Che Guevara - dire qu’on m’a fait tout un foin en colonie pour mon pyjama Goebbels - et le pire, c’est quand ça se documente sur ce que ça porte sur le dos (oui oui je sais, peu probable, mais on est pas à l’abris d’un malheur.)
Déjà rien qu’a voir ce patchwork vaguement humain faire part de ses hautes considérations politico-mondiale, ça vaut le détour. « Ouais moi je dis que les ricains, il doivent voter pour Obama, parce qu’il est black » Si c’est pas affligeant, ce racisme positif. Obama. Comme tous ces couillons incapables d’apprécier les rouages de la politique française (la preuve, regardez ce qu’on à comme chef d’état…), ça se mêle de savoir ce que de grassouillets américains devraient faire.
A l’instar de tous ces cons de part l’Europe qui saluent le choix « social » de l’Amérique pour mieux déculpabiliser de faire du libéralisme pur chez eux (Dieu bénisse nos contradictions, vive l‘individualisme), le collégien, qui n’a aucune idée sur rien, qui balance un Obama sur le plateau comme on se demande ce qu’il est préférable de bouffer ce soir, et bien ce sombre individu sera bientôt doté du droit de vote… Bordel de merde. C’est à peine s’il sait écrire son nom correctement.

Non franchement, je ne vous apprendrai rien de mes inclinations. Pour bien gérer un pays, il lui faut des ennemis désignés à éradiquer, beaucoup même: Les fonctionnaires, les étrangers, les pauvres, chômeurs et assistés, les vieux, les jeunes adultes. Mais qui, qui de nos jours, se rend compte du danger que représente le collégien ? De la menace qui pèse sur nous ? Car si quelque uns d’entre nous étaient des crétins en ses âges sombres où seul un quart d’un de nos hémisphères fonctionnait, force est de constater qu’heureusement, nous n’avions pas à notre portée tout ce qui peut maintenir un collégien dans sa phase Kevin. Avec l’explosion de la télé, les portables, de la négligence parentale (quoi que, quand on voit les parents qui ont pondu ça, c’est peut être pas plus mal) de la libération des mœurs, il faut reconnaître que ces petits crétins sont mal barrés. J’accuse pas les annonceurs et grossistes de tout ce qui touche le multimédia d’être des pourvoyeurs de connerie, même si c’est le cas, car après tout, faut bien vivre au dépend des plus faibles, et il n’appartient qu’à chacun de se sortir les doigts du cul, mais avouons le, ils sont quand même lents à la détente… C’est dire, on baisse le niveau partout, et notre petit collégien, il rame toujours. On lui donne accès à tout, et il en ressort plus con. Y’a un problème.
Putain je les déteste ces merdeux, je les déteste. Et qu’ils sont moches, bordel. Je sais, je l’ai déjà dit. Mais leur difformité est encore la seule chose qui permet d’oublier un peu leur connerie, voir de la normaliser. On passe outre. On se dit qu’il est foutrement laid, du coup son verbiage passe comme une lettre à la poste.
Collégiens qui m’ont inspiré ces lignes (ou même les autres) Kevins de tous âges, si vous vous reconnaissez à travers ces lignes, envisagez le suicide, pour le bien collectif.
De toute façon, un jour, le jeune de moins de seize ans sera déclaré hors la loi, et on vous dézinguera tous jusqu'au dernier, pour l'avenir de l'humanité.

 
 
Ce sera beau.



 
Par kitishin le Jeudi 6 novembre 2008 à 17:05
Là je dis lawl...
Je ne te connais pas, mais je voudrais bien voir ta tronche quand t'avais leurs ages, rahhh moi aussi je voulais faire comme les grandes, avoir du oil sur la zezette.... Pourtant y a le pot de cire qui m'attend dans quelques minutes...
Bref tout ça pour dire osef d'Obama, il sera suicidé dans pas longtemps pas le kukuxklan et on pourra encore deblaterer longuement sur les avancées sociales aux USA.
Pour ce qui est du T-shirt avec la bouche ouverte et la langue qui pendouille, t'as rien compris à la vie mon coco, c'est un pur symbole tecktonique...
Par Dvochka le Jeudi 6 novembre 2008 à 17:49
que des espoirs pour les générations futures... la jeunesse, le pillier du peuple. Laissez moi rire. Si ces abrutis qui ont une cervelle à rivaliser avec celle d'un légume cuit osent prétendre à des projets et à des réussites, afin de faire avancer la démocratie, je me penderait, en face de ma fenetre, et je regarderais jusqu'à mes derniers soupirs le voisin de l'immeuble d'en face, regadant la télé plus grosse que son cul d'obèse en train de regarder " ton ex ou moi".
Par Dvochka le Jeudi 6 novembre 2008 à 17:51
Comme quoi quand on s'emporte on ne fais plus gaffe à la grammaire ni à l'orthographe de cette belle langue française. Toutes mes excuses.
Par silverthorn le Jeudi 6 novembre 2008 à 18:41
Le pire d'ailleurs c'est qu'en même temps, d'un autre côté, l'accès à la culture est assez énorme, encore faut-il bien choisir ses sources sur le net, mais c'est incroyable de voir un tel développement de l'accès à la culture (c'est une notion bien large, je te l'accorde) et d'un autre côté une telle régression! Bon après j'avoue qu'en y réfléchissant, une telle abondance dans la culture (de merde ou pas) n'est pas nécessairement une bonne chose, face au fort pourcentage de daube, il est difficile de séparer le grain de l'ivraie! Comme tu l'as dit c'est à chacun de se sortir les doigts du cul, mais un peu d'aide ne serait pas de refus pour certains cas désespérés qui manifestement ont quelques difficultés de motricité au niveau des bras et des doigts. Mon reflet de l'époque est loin d'être similaire à celui que tu as dressé, mais je suis loin d'en être fier également!

Superbe article, et très belle invention que guntéïforme, je pense que tu devrais le soumettre à l'Académie française
Par Samantha.c4 le Jeudi 6 novembre 2008 à 22:21
Quand j'avais 13 ans... j'étais entourés d'un tas de nains prépubères et de mutants mi homme mi pizza. Je m'en souviens assez bien. C'était vraiment une bande de merdeux. Et pas pour leurs physiques ingrats.
Bien sur, j'ai dû muter moi aussi (sans l'acné encore heureux) et je suis bien contente que cette phase soit terminée. Non mais vraiment, j'ai beau avoir eu 13 ans, c'est pas ça qui va me faire oublier que j'étais entourées par les gens les plus abjectes que j'ai pu rencontrer, ou encore avoir de l'indulgence à leur égare dû à leur jeune age.
Par Samantha.c4 le Jeudi 6 novembre 2008 à 22:22
PS : moi aussi j'oublie de me relire.
Par atom-of-the-end le Vendredi 7 novembre 2008 à 10:31
études ou pas, j'ai toujours suffisamment de vocabulaire pour éviter d'utiliser "enculeur de mouches " deux fois dans la même journée.
T'es tellement complexé et obsédé par le fait de n'avoir pas fait d' études (la preuve c'est la énième fois que tu fais allusion à mon bagage scolaire...pense à te renouveler un peu mon pauvre) que dès que tu apprends une nouvelle expression, tu nous la balances à tour de bras.
Ps : pense à prendre des cours du soir, ton blog est encore plus pathétique qu'avant. Ca pue le misérabilisme (un peu comme toi, ta fille difforme, tes mouches et tout ce qui te concerne). C'est pas parce qu'on est un ancien exclu du système scolaire qu'il faut obligatoirement écrire comme un immigré clandestin sous acide qui, a ton image, est le seul à rire de ses délires tarabiscotés et inutiles.
Par Banbi-B le Vendredi 7 novembre 2008 à 13:51
(snif) c'est si beau !!!!
il faut l'appliquer aux lycéens aussi !!!! (voir même a quelques étudiants qui ont eu leur bac je ne sais pas comment)
Par atom-of-the-end le Vendredi 7 novembre 2008 à 15:27
nolife is easy :
Evite d'utiliser certains mots qui n'ont rien à foutre ici tellement ils sont sortis de leur contexte. A vouloir te donner des grands airs, et faire croire que tu vaux plus que cet hybride de vie vouée au néant qui te caractérise, tu passes encore plus pour un con. "Bravo l'artiste" effectivement, je ne pensais pas que c'était possible, mais t'es surprenant à creuser ton niveau encore plus à chacune de nos altercations. L'antithèse de l'évolution existe, mes amis.
Et par pitié, quand tu t'excites tout seul et que tu te vexes, même si tu prétends le contraire, ta syntaxe est encore plus déplorable qu'à son habitude, fais un effort s'il te plaît. Je dis ça pour toi.
Ah j'oubliais, petit homme, mais si ton plaisir est de me faire chier, ne sois pas déçu, mais quelques commentaires ne risque pas de me faire "chier"... aussi miteux et de bas étage soient-ils, surtout s'ils émanent d'un rase bitume qui n'a d'égal à sa stupidité que sa ténacité de bourre-fillette nolife sortant de taule. Ajoutons à ça que tu n'es pas le premier à t'y essayer ici, et je dois dire qu'ils en existent de plus doués que toi pour ça, voir même de plus drôle, bien qu’ils le soient inconsciemment…c’est dire à quel point tu es insignifiant et banal dans ta démarche.
Toi, au mieux, t'es juste un passe temps de cinq minutes. T'es ni drôle, ni intéressant. T'es juste pathétique. Et ça, minus, ça me fait pas chier, c'est même le seul truc qui me fait marrer chez toi comme chez les autres. De voir que ta vie est tellement vide que tu te sentes le besoin irrésistible de revenir te faire rosser comme je rosse tous ces minables qui ont défilé ici depuis bientôt quatre ans, eux qui croyaient tous me faire chier jusqu’au jour où ils comprennent ENFIN (non parce qu’en plus vous êtes très limités question compréhension) que je fais mumuse avec eux, que vous me divertissez. Un beau jour ils disparaissent, et crois moi, je les oublie très vite, pour tout te dire, toi et tes comparses me revenez à l’esprit uniquement lorsque vous vous manifestez chez moi. Et le plus drôle dans tout ça, c’est que si moi je n’ai aucune peine à vous effacer en un rien de temps, vous, il vous semble plus difficile de m’oublier, on pourrait même penser que ça vous est impossible, puisque des mois après, il vous faut revenir pour vous frotter à moi, avant de vous avouer finalement vaincu. C’est inéluctable. Ca prendra le temps que ça prendra. En attendant, moi, ça me sert de passe temps.
C’est quand même triste pour vous d’un côté, je vous marque au point que ça devient obsessionnel, et c’est à sens unique.
Tu serais pas un peu gay ?
Désormais je t'appellerai "vieille pédale", pour la peine.


Silverthorn : Figures toi que le Guntéïforme, après vérification, n'est pas de moi. C'est un dérivé de Gunt, les anciens lecteurs de ce blog en savent plus long, et c'est à partir de ce sobriquet désignant ce qui est difforme et peu gracieux (enfin, un individu en particulier), que plaiethore créa, via les commentaires de ce blog, ce merveilleux qualificatif qu'est "Guntéïforme."
Par INC le Vendredi 7 novembre 2008 à 15:56
A 13 ans, j'avais la malchance d'être en ZEP et de passer plus de temps à rendre et à esquiver les coups qu'à me gratter des boutons plein de lymphe en tripotant en Ipod, à chercher à être adulte avant l'âge ou à essayer de faire reluire un quelconque réseau social.

C'est bien ou c'est mal, va savoir, mais je peux au moins dire que c'était différent ! Et grâce à tout cela, j'ai toujours considéré j'avais toutes les bonnes raisons pour être raciste. Si c'est pas beau...
Par atom-of-the-end le Vendredi 7 novembre 2008 à 17:03
INC : pour ma part, il suffit de remplacer "ZEP" par "collège en pleine cambrousse dans un bled ouvrier qui se prend pour une vraie ville et qui regroupe tous les jeunes consanguins d'une population de paysans des trous paumés alentours. "
C'est quasiment la même chose. Ça pue. C'est glauque. Le Q.I global est proche de celui de l'huître d'Arcachon. La joie quoi.
Par silverthorn le Samedi 8 novembre 2008 à 13:49
Oui justement, par curiosité j'avais tapé ce mot sur google et suis tombé sur un de tes articles dans lequel tu parlais de Gunt et où en effet le mot s'est créé. C'est beau tout de même l'histoire d'un mot.

George est de retour, c'est tout de même marrant, je le croyais définitivement hors d'état de s'exprimer. Comme quoi, la bactérie guette.
Par silverthorn le Mardi 11 novembre 2008 à 12:11
Aaaah, j'ai fortement pensé à toi hier après-midi lorsque je me suis retrouvé dans le bus entouré durant une bonne demie-heure d'un bataillon de collégiens. J'étais tranquillement en train de lire lorsqu'un petit groupe de ces énergumènes est venu perturber ma concentration à coup de "Ah ouais elle est trop bonne, tout à l'heure en cours j'ai vu son string il était blanc, putain elle est trop bonne." "Ah ouais t'as envie de la baiser hein". Puis quelques minutes plus tard dans cette discussion évoluée vient un sujet drôle lui aussi "Ah ouais, fait trop ièch, mes darons ont mis un contrôle parental sur l'ordi" "Ah ouais trop! Tu peux même pas aller voir de sites de cul, trop la mort" "Ah ouais ouais t'as vu 'le titre du film dont je ne me souviens plus' c'est avec Rocco Siffrédi quoi!" "Ah oui, c'est le mec qui a une petite bite".
Tout ça est véridique, j'avais oublié que c'était à ce point con un collégien puisque je ne côtoie plus cette sous-espèce depuis un bon bout de temps.
Par maud96 le Mardi 11 novembre 2008 à 12:19
Ouf, c'est clair, çà attaque les collégIENS ici, pas les collégIENNES ! ... parce que nous autres, petites biches effarouchées planquées dans les recoins des cours de récré ou serrées en groupes compacts, bien à l'écart de "démons", sur le trottoir avant l'ouverture du collège, au petit matin, nous les collégIENNES, nous étions si gentilles, si douces, adorables... et pas trop de poils non plus ! :))
En tant qu'ancienne collégienne, je suis un peu frustrée quand même ! auront-elles droit elles aussi à "leur" article ?
Par undefined le Mardi 11 novembre 2008 à 22:43
A cet âge là les femmes grillent leur réserve de bêtise humaine à une vitesse à faire passer une formule 1 dernier cri pour un 4L sans pneus.

Les rares courageux s'étant penchés sur le cas sont devenus soit fous soit fan de Ségolène Royal.
Par June.Ranger le Vendredi 21 novembre 2008 à 15:13
Merci de ton passage et de ton avis, mais je crois que me faire critiquer dans ma manière d'écrire n'était pas ce que j'attendais.Ne pas lire l'article d'un autre est un choix,d'ailleurs je n'ai pas envie de lire celui-ci.Ce n'est pas parce que mon article ne te plaît pas qu'il ne peut plaire à personne,et je ne comprends pas réellement en quel sens mon article est une horreur,alors si tu pouvais expliquer un peu ça serait cool Lowle.
Merci.
Bonne journée.
Par el-sombrero-negro le Jeudi 27 novembre 2008 à 17:10
Aaaaah où il est le bon temps où je n'étais qu'un gros tas à la face de cassoulet dans lequel s'était perdu un rail de train et une paire de bigleuses ? Ce même temps où je regardais chaque soir voir si un poil de bite avait poussé (Et quel chance, aujourd'hui je suis mi-homme, mi-ours, remarque ça tiens chaud l'hiver !), où le taux de spermicide était tel que ma poubelle était un vrai charnier débordant de mouchoir, où il était impossible de passer un jour sans parler ou penser au cul, tel un ex-tolar en manque, et où deux verres de vin rouge suffisait à me faire divaguer ? Aaaah c'était le bon temps, et il n'est pas si lointain que ça d'ailleurs le bon temps quand j'y pense...
Par Whoa le Jeudi 27 novembre 2008 à 18:58
atom-of-the-end, tu es génial. Cet article est superbe par sa vérité et, même si certains arguments ne tiennent pas vraiment la route, ils n'en sont que plus efficaces. C'est un plaisir de te lire.
Mais il s'agit de ne pas oublier qu'il y a toujours des exceptions pour confirmer la règle ... Pour toi moins de 16 ans signifie d'emblée abruti ? Certains sont beaucoup plus intelligents que tu le penses et n'appartiennent pas à la grande majorité de cette masse - les kikoulols en puissance.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://atom-of-the-end.cowblog.fr/trackback/2715955

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast