Lundi 27 août 2007 à 23:01



Il y a des gens comme ça, on ne sait pas pourquoi, on ne sait pas comment, mais on les déteste. Ils sont victimes de nos instincts les plus vils, les plus bas et les plus cruels, pour la simple et bonne raison que… En fait on va invoquer n'importe quelle raison. Ils puent, ils sont cons, ils pouikent, ils ne comprennent rien à rien, ils sont même pas forcément haïssable de prime abord (enfin si un peu, on y peut rien nous répondons à un minimum acceptable en terme de stand art esthétique), mais c'est comme ça. La nature les a doté d'un facteur X, un truc qui fait que. On pourrait s'attarder sur la bave aux commissures des lèvres, le chromosome resté coincé au fond du derche, la gueule déviée ou cette tendance à s'accrocher telle un mollusque émotionnellement mou à tout et n'importe quoi, toujours dans la démesure bien entendu, mais ce n'est pas ça au fond, et nous le savons. De la même manière qu'un enfant martyrise son prochain pour le jeux, le monde offre à certain la possibilité de s'acharner sur d'autre par plaisir ludique. Dieu joue à l'apprenti sorcier et défie ses propres codes, selon lesquelles il aimerait chacun d'entre nous, mais c'est faux, et il le prouve sans remord. Il aime se foutre de la gueule d'un malheureux bout d'humain dans son usine où l'on fabrique la vie à la chaîne. Et pas de chance, ça tombe toujours sur quelque un. Alors rien ne sert de plaindre ces derniers, qu'y a-t-il de pire que la pitié ? La pitié c'est inhumain. La cruauté, la méchanceté gratuite en revanche, c'est tout ce qu'il y a de plus naturel. Et nous sommes humain, peut être trop, peut être pas assez.


Il y a des gens comme ça, des gens comme toi, ils sont stupides, difformes, repoussants, casse-couilles, crasseux, bref on ne peut que s'en servir, les jeter, en rire, mais ils ne seront jamais un humain à part entière. Et même si on leur donnait la possibilité de fusionner entre eux pour engendrer un être complet, ou même des rejetons, et bien il en serait de même. Il y a toujours ce facteur X qui joue en leur défaveur. C'est de la pure méchanceté, de la pure cruauté dans ce qu'elle a de plus sincère. Et finalement, ils sont heureux, même s'ils ne la savent pas, ces difformes connards, car avec eux, il y a toujours une complète sincérité dans cette démarche qui consiste à faire souffrir, plus que si on s'en faisait des amis, car ici, il s'agirait d'une cruelle pitié tout ce qu'il y a de plus hypocrite , alors que la méchanceté pure est tout ce qu‘il y a de plus franche. Cruelle pitié tout ce qu'il y a de plus hypocrite en ce sens où c'est égoïste de vouloir garder pour soi un truc, une chose, sa chose, alors qu'on peut en faire profiter tout le monde, car oui, ils ne s'appartiennent même pas, ils appartiennent à qui veut bien leur faire du MAL.

Acclamons ces monstres, et lapidons les, eux aussi, à coup de figues acerbes et acérées, juste par plaisir. Et puis quand notre corps et notre esprit sont de véritables repoussoirs, des vaccins à la fréquentation de gens un peu moins grossièrement pondu que nous par cette justice divine injuste sur le fond comme sur la forme, et bien toute relation est bonne à prendre.


Soyez méchants et mesquins, vous tous. C'est VOTRE devoir. C'est pour leur bien.

Par Margritis le Lundi 27 août 2007 à 23:03
Oh my gosh ! Nelizgunt.
Par Samantha.c4 le Lundi 27 août 2007 à 23:11
L'amitié envers un être qu'on méprise est un non-sens. à moins d'aimer les photos de soit la gueule collée à leurs croutes gluantes.
Par Morgoth le Lundi 27 août 2007 à 23:24
Oh my Gunt! C'est magnifique! <3
Par princessvalium le Lundi 27 août 2007 à 23:32
il faut bien des boucs emissaires, sinon, sur qui défouler notre haine? sur qui vomir notre amertume, sur qui pisser notre mépris?
Par Plaiethore le Mardi 28 août 2007 à 0:31
On ne dit plus difforme, on dit guntéïforme ! C'est plus imagé.
Par demon le Mardi 28 août 2007 à 9:13
Des siamois. Franchement, c'est un peu comme l'alcool, y'a des mélanges qui passent pas et qui passeront jamais. Par contre, lapider le faible et l'inadapté social, c'est MON devoir. Tu me dois donc des royalties...
Par orthographe le Mardi 28 août 2007 à 9:16
Lâcher son venin sur quelqu'un que l'on méprise profondément est jouissif. L'hypocrisie dans ce cas fait naître une frustration alors que t'exprimer sincèrement face à cette personne te donne bonne conscience et t'aide à bien dormir.
Par Samantha.c4 le Mardi 28 août 2007 à 15:59
Pouik Plaiethore
"On ne dit plus difforme, on dit guntéïforme !"
On peut aussi dire "nelizputation"
Par Plaiethore le Mardi 28 août 2007 à 20:05
Oui. Pouik à moi Saigneur tout méchant.
Par junkyardheart le Vendredi 31 août 2007 à 16:15
tu sais c'qu'il te dit le connard difforme, stupide et casse-couilles ??!
Par Serviteur le Samedi 1er septembre 2007 à 16:48
Il va sans dire que toute ressemblance avec des êtres ayant le mauvais goût d'exister (encore) serait totalement (pas complètement) fortuite.
Par misa le Samedi 15 septembre 2007 à 18:16
Soit. =D
Par Samantha.c4 le Samedi 13 octobre 2007 à 1:34
Loin de moi l'idée de faire de la publicité pour un site pornographique, mais dans un élan social je suggère de permettre à la chose de rentrer en contact avec l'auteur de vulvepoilue.com

Il faut aider les plus démunis à s'insérer dans la société, arrêtez d'être méchants.
Par Samantha.c4 le Samedi 13 octobre 2007 à 1:34
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://atom-of-the-end.cowblog.fr/trackback/2165604

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast