Mercredi 6 janvier 2010 à 1:22



Un jour viendra où la paix régnera sur terre et sur les Hommes de bonne volonté, où les génocides et les guerres ne feront plus rage, où les peuples du monde se prendront par la main sans peur, sans haine.

Dans un monde parfait, nous aurons stoppé le réchauffement climatique et userons d'énergies propres et entièrement renouvelables. Nous n'aurons plus à craindre pour nos emplois, car plus personne ne travaillera, tout sera gratuit. Tout ce dont nous pouvons rêver nous sera fourni grâce à des inventions défiant l'imagination. Il suffira de concevoir ce qu'ils nous faut pour que l'objet de nos besoins ou nos envies se matérialise. Nous aurons ainsi réglé le problème de la nourriture et de l'eau. Nous n'aurons plus besoin de cultiver des plantes ou élever du  bétail pour nous nourrir. La faune et la flore prospéreront en toute liberté et envahiront des autoroutes devenues inutiles.
Dans un monde parfait, nous ne nous insulterons plus, nous dialoguerons, nous ne nous déchirerons plus, nous nous entraiderons, nous ne nous battrons plus, nous nous aimerons. Personne ne possèdera rien, mais chacun possédera tout, il n'y aura donc plus aucune raison de nous entretuer. Les religions disparaîtrons, car les humains ne chercheront plus des réponses idiotes à des questions obsolètes. Notre quête du bonheur et notre peur du néant disparaîtront, car nous n'aurons plus rien à craindre, parce que nous serons heureux, parce que seul notre mort sera le tribut à payer pour notre passage sur Terre. Nous n'aurons plus à nous tourner vers des temples du mensonge, vers des idoles faites de miroirs et de fumée, vers des dieux imposteurs pour sauver nos âmes de nos propres démons et angoisses.
Dans un monde parfait, nous ne serons plus parasités par des concepts et des émissions abrutissantes, chacun pourra se créer ses propres histoires et les mettre à disposition de qui veut s'en nourrir sans qu'il soit besoin d'en faire l'article. Ainsi, nous aurons tous notre chance de faire partager ce que nous avons de meilleur, sans pour autant en attendre une reconnaissance surfaite, car le simple fait d'être pleinement libre de ses idées constituera une rétribution suffisante.
Dans un monde parfait, chacun sera totalement libre, réellement libre, de ses idées et de sa dimension physique, sans que cette liberté n'empiète sur celles des autres. La liberté de chacun dépendra de celle des autres, en place et lieu où elle n'était, dans l'esprit des théoriciens blasés et moralisateurs, qu'un frein à celle d'autrui. D'ailleurs, de théoriciens blasés et de nabots despotiques, nous ne serons plus les suppôts, les dévôts ou les esclaves. Il n'existera plus de chef, plus de politique, plus d'état souverain supplantant la place qui revient avant tout à l'être humain.
Dans un monde parfait, nous ne nous soucierons plus de toutes ces choses insignifiantes qui nous rendaient affables, colériques ou déprimés. Dans un monde parfait, nous n'aurons plus aucun problème.

http://groumf.info/imageblog/perfect.jpg

Oui, mes amis, dans un monde parfait, nous nous ferons foutrement chier ! Une demi heure à écrire cette merde sans y placer la moindre insulte teinté de haine et déjà j'en ai des suées. Non mais, faut arrêter de délirer comme des hippies ! Et c'est pour ça, qu'en ce début d‘année 2010, il était nécessaire de faire une piqûre de rappelle à l'humain (qui, dans sa vision étriquée de créature éphémère, croit que toutes les bonnes choses arrivent spontanément et qu‘elles vont coïncider avec la venue de la nouvelle année) et à part moi, je ne vois pas qui pouvait s'en charger.
Non mais rendez vous compte, tas d'hippies gauchistes pacifistes écologistes libertaires anti-mondialisations que vous êtes, que votre monde  à la con, il est chiant à crever, et je préfère encore tout détruire et continuer sur notre lancée que voir un jour une catastrophe pareille se produire. Le plus rassurant, c'est que nous sommes des milliards dans ce cas (Même si beaucoup sont loin de théoriser ainsi leurs mauvaises actions et ce qu'elles impliquent. Ils n'ont conscience de rien, ces veaux, c'est tout).
Aussi, au lieu de souhaiter que tout s'arrange et que tout aille pour le mieux dans le meilleur des mondes, au lieu de souhaiter qu'en une année à peine, tous les problèmes du monde soient résolus, je souhaite que le monde reste tel qu'il est, voir même pire.
Pour 2010, je veux plus que ça ! Je souhaite encore plus de boucheries génocidaires, plus de catastrophes écologiques, plus de pauvretés et de crises financières, plus de malheurs sociaux liés au consumérisme effréné et la croissance psychotique. je veux plus, plus de morts, plus de déchéances, plus d'actes abjectes qui ternissent les hautes aspirations humaines, plus de guerre, plus de révolutions vides de sens qui n'ont jamais permis qu'à d'autres despotes liberticides de mettre la main sur le pouvoir, plus de tyrans,  plus d'armes et d'explosions, plus de fanatiques adeptes jusqu'à l'amaigrissement intellectuel de tous les livres saints du monde, plus de CO2, plus de bagnoles, plus de mazoutes, et qu'on vide les réserves de cette putain de planète une bonne fois pour toute et qu'on en parle plus !

Pour 2010, je veux plus d'efforts de votre part pour qu'on préserve le sens unilatérale que nous donnons à l'existence, car la nature de l’Homme est avant tout de solutionner un problème (qu’il a généralement créé mais qu'importe). C’est là, la seule et unique raison de l’apparition de notre faculté de penser : Résoudre des problèmes. Si nous n’avons plus de problème à résoudre, nous nous ferons chier et irons ainsi à l’encontre même de l’évolution.
Et si ça ne vous plaît pas ou si vous n'êtes pas d'accord avec ma théorie,  et bien vous avez tort, aussi ne vous en prenez ni à moi ni à mes semblables, mais à celui qui, un jour, alors que nous étions peinards dans nos grottes, celui qui, un jour, alors qu’on se satisfaisait pleinement en cueillant connement des baies sauvages et en bouffant notre viande crue, à même l’animal, celui qui, un jour, baignant dans le marasme intellectuel ambient le plus complet a déclaré un truc du genre « Hé les gars, j’ai une idée… »
Si on avait fracassé à coups de masse cet enculé, on en serait pas là, on serait retourné joyeusement au fond de notre caverne en tirant une femelle par les cheveux, et tout serait resté en l'état.

Ce monde serait effectivement resté… un monde parfait.


 
Par atom-of-the-end le Mercredi 6 janvier 2010 à 1:23
Et sinon, pour info, j'ai effectivement piqué le fauteuil de Norman Osborn.
Par Satyrikkk le Mercredi 6 janvier 2010 à 1:40
Ton monde parfait me fait penser à l'ex-URSS dis-donc. Par pitié, ne me fait plus jamais ça, j'ai failli crever d'une syncope.

Sinon, on peut aussi être un écologiste extrémiste. Moi par exemple, j'aime les catastrophes naturelles. Surtout les séismes au Japon, ce sont mes préférés. Les immeubles qui s'écrasent sur des pauvres gens, ça me fait des gouzis-gouzis dans le ventre, j'en redemande à chaque fois, j'peux pas m'en passer.
Par Plaiethore le Mercredi 6 janvier 2010 à 3:22
La première partie du texte est d'une cruauté sans bornes, une plongée à plat dans les eaux visqueuses d'un enfer d'amour humide et de salives entremêlées.
L'effet escompté est des plus réussis.

Les premières et fulgurantes suées sont arrivées à mon front dés l'imagination qu'un inconnu pouvait me prendre par la main et me faire danser la farandole avec une multitude de baveux... C'est d'un répugniassant !

Cul d'morue !
Par Plaiethore le Mercredi 6 janvier 2010 à 3:25
La Shoum's a l'air tout de même très très inquiet à votre sujet Cher et Fol Ami... :)

Et puis inutile de te complimenter encor ' zé encor' pour ce dessin, n'est-ce pas (?)
Par Tote le Mercredi 6 janvier 2010 à 8:55
Quand j'ai commencé à lire je me suis demandée ce que tu avais bien pu fumer. Mais c'est bon, tout va bien. Tout est normal.
Par Margritis le Mercredi 6 janvier 2010 à 12:23
La Shoum's elle est trop dark.
Elle est anti-tout.

(Mais elle a pas de petit fauteuil Osborn ... le p'tit fauteuil ...)
Par Paracelsia le Mercredi 6 janvier 2010 à 16:30
Tu as été témoin de Jéhovah non?
Par atom-of-the-end le Jeudi 7 janvier 2010 à 11:14
@ Satyrikkk et Paracelsia : Si vous continuez à me traiter de témoin de Jehova ou de communiste, ça va chier ! Non mais ho !

@ Plaiethore : C'est un cas classique d'allergie aux hippies. Après ce diagnostique éclair, je m'en vais en boitant et en m'appuyant sur ma canne avec en fond sonore une musique triste jouée au piano.

Sinon pour le dessin, il n'est pas inutile de rappeler à quel point je suis grand et talentueux. C'est même limite obligatoire sur ce blog.

@ Tote : Je ne fume rien du tout ne t'inquiète pas. Contrairement à ce qu'on imagine, la drogue dite douce n'est en rien une muse inspiratrice. Y'a qu'a voir le reggae.

@ le fanatique de l'alphabet : Sache que je n'ai rien contre le fait de lire des pâtés indigestes d'une longueur conséquente, mais quand ils essaient toutes les deux lignes de faire du prosélytisme divin, je me casse même pas le cul à les finir.
D'autre part, j'attache peu d'importance aux commentaires de ce genre à plus forte raison s'ils sont totalement hors sujet. Tu te bases uniquement sur la formule-titre de l'article pour étaler ton délire divinatoire, sur un article qui ne se veut absolument pas sérieux...
Sérieusement, emploie ton temps à quelque chose de plus utile.

Nota / Le commentaire auquel je fais référence, pour info, a été supprimé vu son degré d'inutilité.
Par Luyana le Jeudi 7 janvier 2010 à 19:47
De toute maniere, tu oublies une chose : la fin du monde c'est 2012 on a dit !!
Par maud96 le Jeudi 7 janvier 2010 à 22:21
J'adore quand Paracelsia te traite de témoin de Jéhovah ;)
... en tout cas prophète de malheur, oui ! Puissent tous tes souhaits 2010 se réaliser, que nous retournions à l'innocence bestiale dont nous n'aurions jamais dû sortir !
Par ABCDEFHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ le Vendredi 8 janvier 2010 à 16:00
Oui tu as raison, je devrais cesser de me projeter sur les autres ...
Par TGS le Mardi 12 janvier 2010 à 0:38
Heureuse et Joyeuse année 2010.
Souhaitons une attaque nucléaire générale sur le Moyen-Orient. C'est tellement le bordel depuis d'Abraham a fumé un pétard et voulait manger son fils parce que c'était la famine, que détruire cette merde ferait du bien pour l'Humanité. N'oublions pas que le pétrole est inflammable. Gaza, Jerusalem, Bagdad, Téhéran, Kurdisan, Liban ... même combat (en plus je te dis pas la vue de la nouvelle d'ensemble qu'on peut avoir à 800 mètres de Dubai).
Pour que Zemmour devienne despot. Plus besoin de banlieue, et je ne te parle pas de la sortie de l'Europe, de la femme remise à sa juste place au foyer, des pédés chattrés en place publique, les "ethnies" lapidés avec des pims de SOS racisme et ensuite brulé vif avec les numéros collectors de Minute. On sera sorti de l'Europe en déclarant la guerre à l'Allemagne et en relancant la colonisation dans un Moyen-Orient épuré (je te dis pas les plages de sable fin !).

Too much ? Faut vraiment que j'aille me coucher, ma bonne conscience de gauche n'apprécie pas les atrocités que je viens d'écrire.
Par atom-of-the-end le Lundi 18 janvier 2010 à 12:09
@ ABCD machin : Te projeter est une chose, faudrait voir à éviter d'éclabousser et dégouliner comme ça.

@ TGS : On peut être de gauche et être un enculé. Ca s'appelle "l'ouverture".
Par Anonyme matricule 92u le Mardi 19 janvier 2010 à 13:22
Un monde parfait c'est un monde où l'argent pousse sur des arbres et ce tout l'année. Où quand je tapes la cendre ma cigarette (qui ne donne pas le cancer) un(e) nègre/niak/martien/pouffe/blanc/Mac Doom tendrait les mains ou ouvrirait la bouche pour les recueillir. Où le port et l'utilisation d'arme serait une nécessité. Où la vaisselle se ferait toute seule, et le travail serait un crime (pour nous, j'entends). Où la politique serait comme elle était imaginé il y a des siècles loin derrière nous.
Merde de vie...
Par Sick_boy le Mardi 19 janvier 2010 à 22:55
Quelle lucidité! quel genre! Et bon dieu, que je te comprend cher camarade... quelle difficulté que l'expression littéraire sans quelques putins de gros mots insultes et haine en tout genre.
C'est p'tétre ça le fait d'être jeune... quelle tristesse.
Bon enfin bref, l'article me semblait tout indiqué pour venir y prôner ma nouvelle secte (fondé par moi même et n'ayant qu'un seul membre... moi même), et surtout balancer un petit verset d'un petit chapitre d'une des bibles :
"bible "à l'estomac", verst "Mr Whittier" : C'est la marque d'une âme très très jeune que de tenter d'améliorer le monde. De tenter de sauver autre de sa ration de malheur. [...] Au plus profond de nous-même, en secret, on adore mettre des bâtons das les roues de sa propre équipe. Jouer contre l'humanité. C'est nous contre nous-même. Toi victime de toi-même"

Voila, les adorateurs reconnaitrons l'oeuvre de CP (Chuck Palhaniuk, oui c'est notre "JC" à nous)

Tréve de plaisanteries douteuses: que de bons textes! je me régale pour une fois à lire un blog.. j'hallucinerai presque.
Par Hékate le Samedi 30 janvier 2010 à 8:30
Les témoins de Jéhova ne viennent plus depuis que ,leur ayant ouvert ma porte ,une colombe blanche sur l'épaule avec en fond un croassement de corbeau...alors qu'ils tentaient de me convaincre du jour où les hommes et les animaux dans un Paradis etc ...- c'est déjà fait ,j'ai dit . Alors ,là ,figés les deux ont décampées ,plus un mot dans la gorge !!!
Par atom-of-the-end le Lundi 1er février 2010 à 19:55
Perso, les parjures de Jéhova, bien qu'un centre de ces couillons avaient ouvert à proximité de la demeure parentale du temps où ke vivais dans ma lorraine profonde (huuuummmm profonde), ne sont venus que deux fois... Ceci peut s'expliquer par le fait qu'à l'époque je passais mes journées à poil en écoutant du metal a fond, et que j'ouvrais la porte sans rien changer à cet état de fait.

A ce jour, j'ignore encore ce qui les choquait le plus. C'est pas faute de les avoir invité à entrer pour les écouter parler de jésute devant une bonne bière. Après on va encore dire que j'suis pas chaleureux comme mec.
Par Hékate le Lundi 1er février 2010 à 20:55
Ce sont des "à n'y rien comprendre " ces Témoins de Jéhova ,fuir devant une tenue d'Adam ,vrai ,bizarre ...Ils veulent le retour du Paradis ? et ils n'aiment ni la musique , ni se désaltérer , ni les colombes qui cohabitent avec des corbacs ...Les paûvres malheureux ! :)
Par drgabrilus le Lundi 5 décembre 2011 à 15:38
Encore moi. Oui, décidément, on passera sous silence le temps que j'ai au travail. Si, si, je bosse, je le fait même bien voir très bien apparemment. Mais... Bref. On passera cela totalement sous silence.
Je disais donc : C'est cruellement, incroyablement, désespérément vrai. La conclusion est d'un cynisme cru qui met admirablement en lumière LA grande question de l'Humanité. Décidément, je m'éclate bien sur ces pages. Merci encore !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://atom-of-the-end.cowblog.fr/trackback/2951067

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast